Court Circuit relaie "soupes et bobines"

Parce que ... Soupes et bobines s'inscrit dans la démarche des circuits courts...

Parce que ... c'est une association qui "sévit " dans le Buëch...

Parce que ... les thèmes abordés font partie de nos préoccupations...

Parce que ... c'est nos "copains" qui organisent les rencontres...


Court circuit relaie "Soupes et Bobines"

court circuit relaie soupes et bobines

Vendredi  26 janvier
 

à EYGUIANS - Garde Colombe

18 h 30, salle polyvalente

Nos Maires et nous !

Demain quelle démocratie locale ?

Soirée présentée par «la Belle Démocratie»

18 h 30 : Présentation

18 h45 : Film 20 mn, (Extrait de la conférence    gesticulée « un Maire de famille »)  Et témoignages de 3 maires du Buëch.

20 h 00 : Brèves du Buëch et Soupes

21 h 00 : Suite des débats et ateliers  participatifs 

 

Suite à la première soirée « notre démocratie en questions » de juin 2017, cette soirée aura pour objectif de réfléchir à « comment rapprocher les citoyens et les élus et favoriser l’enracinement d’une démarche participative dans nos territoires ? ».

La « participation citoyenne » doit permettre à chacun d’exercer sa réflexion et d’exprimer des choix tout au long de la mandature au-delà du seul vote de délégation. En  cela elle constitue une nouvelle posture, une petite ( ou grande ) révolution.

Il s’agira de réfléchir ensemble à la question de l’exercice du pouvoir à l’échelon communal et aux méthodes « favorables » à la participation citoyenne.

*  A partir des extraits filmés d’une conférence gesticulée sur ce thème

*  A partir  des témoignages d’élus locaux (anciens ou actuels) de nos territoires et  ayant cette volonté particulière d’un rapprochement avec leurs concitoyens : à Eourres, Furmeyer, St julien en Beauchène :

Quels ont été leurs parcours et leurs motivations pour décider d’assumer cette fonction ?

Quelles méthodes ou leviers ont-ils utilisés pour favoriser la participation ?

Quelles difficultés, réussites, échecs ont-ils rencontrés ?

 

‘la Belle démocratie’  présentera également des méthodes et outils d’animation: pour « faire participer » au diagnostic local, au repérage des problèmes, donner envie de chercher ensemble  des solutions ..  au-delà de la simple adhésion à des décisions déjà ou quasiment prises.

 

La Belle Démocratie est un projet d’éducation politique, citoyenne, populaire au sens où il porte des objectifs d’émancipation et de transformation sociale et où il  met en partage des outils et des modes d’organisation pour tous les citoyens.

La Belle Démocratie est animée par des membres de mouvements citoyens tels que : Nous la Majorité, #MaVoix, #LesJoursHeureux, LePacte, Le Pouvoir Citoyen en Marche, Alternatiba, Assemblée Nationale Citoyenne, 36 000 listes participatives pour 2020, Synergies Démocratiques, Les Affranchis, WARN, la CEN, Partagir, le Parti Pirate...

 

Participation libre 


Court circuit relaie "Soupes et Bobines"

Le collectif « Soupes et des Bobines »

et l’association Famille Rurale, vous proposent

Le Mardi 13 février à 20h00

au Cinéma «LE HUBLOT» à Laragne

 FOOD COOP

un film de Tom BOOTHE - documentaire, France, 2016, 97mn – VOSTFR

« La plus belle expérience sociale des Etats Unis, une très mauvaise nouvelle pour la grande distribution »

La projection sera suivie  de témoignages et d’un débat :

Comment sortir du modèle imposé par la grande distribution ?

Quelles organisations alternatives et collectives imaginer dans le Buech ?

 

Participation libre -  Organisé par lassociation Famille Rurale, le collectif «soupes et bobines » en partenariat avec le cinéma le Hublot

Il n’est pas semaines où l’on n’entende parler de scandales autour de notre alimentation : scandales des prix bas aux producteurs, scandale des modes de production agricole, de l’accaparement des terres et des traitements chimiques, scandale de la traçabilité ou de la transformation des produits, …

Ces dernières années ont vu naître dans notre vallée du Buëch – et ailleurs – de multiples initiatives de verdissement et/ou de relocalisation des modes de consommation (AMAP, magasins de producteurs, achats groupés locaux ,…), avec en toile de fond des aspirations profondes de transformation écologique et sociale,    

À partir du film Foodcopp, sur l’expérience incroyable et joyeuse d’un supermarché coopératif et participatif new-yorkais existant , avec ses innovations démocratiques mais aussi ses limites, voici les objectifs et les  questions de la  soirée  :   

- témoigner des organisations et modes de consommations « alternatifs » dans le Buech ,   tant en terme de vente directe (marché , AMAP…), de groupement d’achat (Court Circuit) , que de démarches concrètes d’autonomie alimentaire (jardins familiaux et ouvriers de Laragne, jardin collectif de l’Agrimaudière…). Et des projets ..

- Ces initiatives ont en toile de fond  des aspirations profondes de transformation écologique et sociale , et de contestation du modèle dominant , alors que penser de la  récupération  de ces  pratiques, par les géants même de la grande distribution  qu’elles sont  censées combattre  : Super U propose un rayon « bio », Intermarché un carré « producteurs locaux »…

Une partie de la solution ne serait-elle pas à rechercher dans nos propres modes d’organisation collective ? Et de la sortie du modèle  qui nous enferme dans des catégories de « consommateurs » (au mieux -acteurs) et de « producteurs », sans autres échanges possibles que financiers ?

 

LE FILM :

FOOD COOP 97 mn, France, 2016, Version originale anglaise sous titrée français

Un film de Tom Boothe

Avec la participation des membres de la Park Slope Food Coop

En pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, une institution qui représente une autre tradition américaine est en pleine croissance... Intense, chaotique et impolie, la Park Slope Food Coop a vu le jour à Brooklyn en 1973, quand quelques utopistes ont décidé de monter un supermarché coopératif dans leur quartier.

Nageant à contre courant de tout ce qui définit « The American Way of Life », les grands principes de la Park Slope Food Coop sont simples : chaque membre lui consacre 2 heures 45 de travail par mois (c’est précis !) et en échange bénéficie de produits alimentaires de qualité exceptionnelle à des prix très bas.


Court Circuit relaie "Soupes et bobines"

Mercredi 20 décembre à 20 h au Cinéma «LE HUBLOT» à Laragne

Intelligence des arbres au cinéma de laragne

L'INTELLIGENCE DES ARBRES

Un documentaire  de Julia Dorden  (1H20-  sept 2017)

« Un hymne au monde végétal, ponctué de témoignages d’experts ayant accompli des avancées conséquentes dans l’étude des forêts et des plantes. » 

 

La projection sera suivie  d’un débat et d’un VIN CHAUD : « le 20  du Vin chaud »

Court Circuit relaie "Soupes et bobines"

Vendredi  8 décembre 

à EYGUIANS - Garde Colombe

18 h 30, salle polyvalente.

les enfants et les ecrans soirée soupes et bobines

Soirée animée par

«l’appel de Beauchastel»

  • 18h30 : présentation de la soirée, de “ l’appel de Beauchastel” contre le numérique à l’école et de « Alerte écrans »
  • 19h : Films et conférence avec Pascal BINI de « Alerte écrans »
  • 19h50 : les brèves du Buëch et les soupes
  • 21 h : table ronde et débat

Il semble aller de soi que l'école ne peut rester à l'écart de ce qu'on appelle désormais "la révolution numérique".

De fait, le numérique a fait son entrée dans les lycées, collèges, écoles primaires et même maternelles. L’éducation nationale impose cet "outil" au motif qu'il résoudrait de nombreux problèmes (inégalités, discriminations, dyslexie, dys..).

Les média se font régulièrement les porte-parole de ce discours qui devient la doxa moderne.

Ainsi, les familles s'équipent-elles parfois sous la pression de ce discours officiel de l'institution.

L'enjeu dépasse donc désormais le cadre strictement scolaire et des études sérieuses ayant le recul nécessaire soulèvent de nombreux problèmes liés à cette abondance d'écrans dans l'univers des jeunes. Comment alors, s'y retrouver?

Sommes-nous bien informés des effets de ces nouvelles technologies (sanitaires, psychologiques, écologiques...).

Pouvons-nous refuser ce qui semble inévitable?

Pouvons-nous, en connaissance de cause peser avantages et inconvénients afin d'être cohérents dans nos prises de position en tant que parent et en tant que citoyen?

Des enseignants de primaire et de collège , signataires de l’appel de Beauchastel apporteront leur témoignage sur ce qui est leur quotidien , ainsi que l’association Alerte écran afin que chaque parent , éducateur , grand parent , citoyen , puissent échanger et prendre la mesure de ce qui se joue pour nos enfants 


Court Circuit relaie "Soupes et Bobines"

 

 

Dans le cadre du festival ALIMENTERRE

Le cinéma « le Hublot

et Le collectif « Soupes et des Bobines » vous proposent

Lundi 13 novembre à 20h00

au Cinéma «LE HUBLOT» à Laragne 

soupes et bobines et court circuit

LAND GRABBING

L’accaparement des terres et la spéculation foncière dans le monde et en Europe

un film de Kurt Langbein - documentaire, Autriche, 2015, 94 mn – VOSTFR

 

La projection sera suivie d’un débat autour de la question du foncier agricole dans le Buech

 

Entrée libre - Organisé dans le cadre du festival alimenterre, par le collectif «soupes et bobines », le cinéma le hublot et le collectif échangeons le monde -

«Achetez de la terre, on n’en fabrique plus» (M. Twain)

Aujourd’hui, les terres arables sont devenues rares et précieuses. De plus en plus d’investisseurs cherchent à exploiter des terres pour produire des biocarburants, des céréales à exporter. La terre est devenue un investissement financier à part entière.

Ce documentaire, réalisé par Kurt Langbein, illustre l’impact de divers projets d’agrobusiness qui accaparent les terres nourricières des populations locales, aussi bien en Afrique et en Asie qu’en Europe, et notamment en Roumanie.

Ce film avec des images magnifiques, démontre les incohérences du système alimentaire mondial. Il propose un regard critique sur les pratiques des investisseurs fonciers, les politiques européennes en la matière et leurs répercussions sur les populations locales.

 

Un débat autour de film nous amènera ensuite à échanger autour de la question du foncier agricole dans le Buech

 

Le Festival de films ALIMENTERRE vise à sensibiliser les citoyens sur les causes de la faim dans le monde, proposer des pistes d'actions concrètes pour soutenir un modèle agricole plus équitable, plus respectueux de l'environnement et des écosystèmes, provoquer des débats entre tous types d'acteurs sur les questions agricoles et alimentaires.


Court Circuit relaie "Soupes et Bobines"

qu'est ce qu'on attend le film de Marie Monique Robin à laragne Court Circuit relaie

Mercredi 4 Octobre à 18h30

au Cinéma «LE HUBLOT» à Laragne

Qu’est-ce qu’on attend?

un film de Marie-Monique Robin

Documentaire, France, 2016, 119 mn

Dans l’est de la France, une commune de 2100 habitants s’engage dans une aventure citoyenne qui se déroule autour de trois piliers : autonomie intellectuelle, énergétique et alimentaire.

Un film enthousiaste et plein d’espoir qui montre que nos possibilités sont immenses et qu’il ne tient qu’à nous – ou presque – de les mettre en place !

La projection sera suivie  d’un débat skype avec la Réalisatrice

Entrée au tarif du cinéma

En savoir plus sur : https://m2rfilms.com/qu-est-ce-qu-on-attend


03/06/17 : Court Circuit relaie "Soupes et bobines"

Au cœur de Notre-Dame-des-Landes, au Liminbout, les habitants  apprennent à vivre et à lutter ensemble au quotidien. Une immersion dans le huis-clos de ce village devenu au fil des années symbole de la lutte contre l’aéroport et son monde.

Parmi la soixantaine de lieux de vie qui se trouvent sur la zone.

 Le Liminbout a un caractère unique.
Il est le seul où cohabitent habitants historiques et squatteurs venus de différents coins de France et d’Europe pour participer à la défense de ce territoire menacé par le projet d’aéroport.

Les Pieds Sur Terre n’est pas un documentaire militant ou informatif sur la lutte de Notre-Dame-des-Landes.

En suivant le quotidien des habitants de ce hameau, le film saisit la vie qui se met en place lorsque les diverses composantes d’un territoire prennent ensemble le risque de défier l’État et le Marché.

Si la lutte contre l’aéroport est au cœur des préoccupations de chacun, ce qui se joue entre ces habitants si différents relève d’une dimension bien plus universelle.

Le contexte politique porte au premier plan de nombreuses questions sur le fonctionnement de notre société.

Ces questions étaient restées jusqu’ici confidentielles mais on les voit émerger aujourd’hui avec le poids croissant de l’abstention :

 

  • Notre système politique est-il une vraie démocratie ?
  • Le vote est-il une condition sine qua non de la démocratie ?
  • Les pouvoirs en place sont-ils représentatifs de la population ?
  • Les mécanismes du pouvoir sont-ils mis en place à seule fin de préserver les avantages d’une élite ?
  • Existe-t-il d’autres moyens de fonctionner : Outils participatifs, meilleur contrôle par la société civile ?

Vous êtes invités à venir y réfléchir de manière participative en découvrant des méthodes de débat différentes. Notre intention sera, à l’occasion de cette soirée,

 

  • De pointer les dérives et les mécanismes de blocage du fonctionnement démocratique,
  • De présenter des mouvements qui éclosent et des expériences de démocratie citoyenne  ( en France et ailleurs ?),
  • De faire découvrir et présenter des outils qui peuvent soutenir la démocratie réelle,
  • Et de faire faire une expérience d’intelligence collective et de participation à un moment  de démocratie réelle

 

La Belle Démocratie est un projet d’éducation politique, citoyenne, populaire au sens où il porte des objectifs d’émancipation et de transformation sociale et où il  met en partage des outils et des modes d’organisation pour tous les citoyens.

La Belle Démocratie est animée par des membres de mouvements citoyens tels que : Nous la Majorité, #MaVoix, #LesJoursHeureux-LePacte, Le Pouvoir Citoyen en Marche, Alternatiba, Assemblée Nationale Citoyenne, 36 000 listes participatives pour 2020, Synergies Démocratiques, Les Affranchis, WARN, la CEN, Partagir, le Parti Pirate...


Le contexte politique porte au premier plan de nombreuses questions sur le fonctionnement de notre société.

Ces questions étaient restées jusqu’ici confidentielles mais on les voit émerger aujourd’hui avec le poids croissant de l’abstention :

 

  • Notre système politique est-il une vraie démocratie ?
  • Le vote est-il une condition sine qua non de la démocratie ?
  • Les pouvoirs en place sont-ils représentatifs de la population ?
  • Les mécanismes du pouvoir sont-ils mis en place à seule fin de préserver les avantages d’une élite ?
  • Existe-t-il d’autres moyens de fonctionner : Outils participatifs, meilleur contrôle par la société civile ?

Vous êtes invités à venir y réfléchir de manière participative en découvrant des méthodes de débat différentes. Notre intention sera, à l’occasion de cette soirée,

 

  • De pointer les dérives et les mécanismes de blocage du fonctionnement démocratique,
  • De présenter des mouvements qui éclosent et des expériences de démocratie citoyenne  ( en France et ailleurs ?),
  • De faire découvrir et présenter des outils qui peuvent soutenir la démocratie réelle,
  • Et de faire faire une expérience d’intelligence collective et de participation à un moment  de démocratie réelle

 

La Belle Démocratie est un projet d’éducation politique, citoyenne, populaire au sens où il porte des objectifs d’émancipation et de transformation sociale et où il  met en partage des outils et des modes d’organisation pour tous les citoyens.

La Belle Démocratie est animée par des membres de mouvements citoyens tels que : Nous la Majorité, #MaVoix, #LesJoursHeureux-LePacte, Le Pouvoir Citoyen en Marche, Alternatiba, Assemblée Nationale Citoyenne, 36 000 listes participatives pour 2020, Synergies Démocratiques, Les Affranchis, WARN, la CEN, Partagir, le Parti Pirate...


Cycle « Des soupes et des bobines »

Vendredi  7 avril

à LAGRAND - Garde Colombe

18h30, salle des fêtes

Chanter

pour vivre et résister!

18 h 30: avec les groupes «Soleilhet», «François Pierre et Marc», la chorale «Les Meutes», «Mole et sa bande», «Jean-Jacques», et d’autres…

20 h 00  : Brèves du Buech et Soupes

21 h 00 : …et ça continue !        

Chanter pour vivre et résister ..pour se faire entendre ..

Chanter quand nos voix ne sont plus entendues mais comptées.

Une soirée en-chantée, pour :

- Faire résonner la voix des résistances et des peuples en luttes, à travers l'histoire (du moyen-âge à nos jours), et à travers le monde, (Italie, Espagne, Chili,..),

- Puiser dans le répertoire populaire les éléments d'une culture commune, pour unir nos voix et clamer  nos convictions,

 - Partager ces coups de cœur qui donnent du cœur à l’ouvrage, ces cris de chœurs qui donnent corps à nos rages,

- Chanter quand on ne sait plus quoi dire ! Chanter pour  reprendre la parole, chanter pour reprendre souffle, pour la beauté du monde !

 - Évoquer les ressorts et la puissance de la voix avec Bénédicte d’Orpierre.

Du Folk au Rapp, du blues au chant lyrique,  la joie de vivre est une résistance !

Une soirée où des musiciens du Buech au Diois, feront  entendre leurs voix ! où l’on pourrait aussi chanter ensemble, une soirée qui donnerait  envie à d’autres de chanter !

Participation libre


L’association Familles Rurales, « la Toile du Laragnais » et Le collectif « Soupes et des Bobines » vous proposent une soirée  cine-débat

Vendredi 17 Mars à 18h30

Cinéma «LE HUBLOT» à Laragne

La pomme d’hier à aujourd’hui

 

« Les origines de la pomme », un film de Catherine PEIX (Documentaire, France, 52 mn)

Une enquête scientifique internationale à la recherche des origines de la pomme.

Comment un antique pommier sauvage kazakh pourrait sauver nos pommiers des maladies ? 

« Les fruits de nos savoirs », (Documentaire, Mathias barret,18 mn)

Un tour d’horizon des expériences d’arboriculture alternative dans les Baronnies.

 

La projection sera suivie  d’un débat

sur l’évolution des variétés d’arbres fruitiers

et les savoirs écologiques paysans.

 

Participation Libre

Les organisateurs de cette soirée souhaitent d’abord donner à voir le film de Catherine Peix qui, au travers d’un voyage dans l’histoire et à travers les continents,  nous fait connaitre les origines de la pomme, fruit si cher à nos vallées.

Ils souhaitent également vous inviter à faire un petit tour dans le Baronnies, où des initiatives intéressantes d’installer des variétés de fruits diverses dans des conditions de culture plus proche de la nature voient le jour.

Du  Kazakhstan, et ses forêts primaire de pommiers jusqu’aux vergers des Alpes du Sud, cela fait matière à débattre ensemble, entre techniciens, arboriculteurs et consommateurs sur la manière dont on rêve l’avenir de nos vergers …et de nos pommes.

 

 

A propos du film  « les origines de la pomme » de Catherine Peix (52 mn)

Une enquête scientifique internationale à la recherche des origines de la pomme.

Comment un antique pommier sauvage kazakh pourrait nous sauver des pesticides. Mais d'où

vient la pomme du jardin d'Eden ? Ce film nous emmène au Kazakhstan où les premiers pommiers seraient nés, il y a 165 millions d'années. On y trouve des pommiers sauvages : les Malus sieversii. Leurs pommes sont non seulement comestibles et savoureuses, mais elles ont su développer des résistances exceptionnelles aux maladies et, en particulier, au fléau numéro un du pommier : la tavelure. Quel est donc le secret de la résistance de Malus sieversii ? On découvre que la pomme des origines possède un ensemble de gènes de résistance qui s'est perdu au cours du long processus de domestication des pommes, lors de leur voyage depuis l'Asie jusqu'à l'Europe.

 

A propos du film «  les fruits de nos savoirs » de Mathias barret (18 mn)

Un rapide mais instructif voyage dans les vergers des baronnies où de nouvelles pratiques arboricoles sont mises en œuvre.