Et si cet été on relevait le défi : "je réduis mes déchets" ?

Après notre rencontre avec Michelle, nous avons souhaité aller plus loin et surtout aller plus loin AVEC VOUS .

Nous avons imaginé le défi de l'été, où tous ensemble ou presque nous allions réduire nos déchets.

Donc on vous propose pour juillet la première étape : 

Alors pour les volontaires, le premier défi consistera à vider les boites de nos placards et à mettre sur chaque "pot" son couvercle. Vous verrez c'est  plus facile à dire qu'à faire... Après avoir rassemblé son courage à deux mains on se débarrasse ensuite des orphelines. 

Pour ma part j'ai été très surprise du résultat, Des boites sans couvercles, des couvercles sans boites, jamais j'aurai cru en avoir autant !!! Bonne leçon d'humilité.

Je vous propose de m'envoyer vos photos et 3 lignes quand vous aurez terminé votre challenge, nous les proposerons sur notre stand au marché du 14 août.

Mon mail : dominiquecourtcircuit@gmail.com




Le challenge continue avec un autre défi pour le mois d'août

Alors pour les volontaires, le second défi consistera à préparer nos sacs de courses : deux sacs-cabas, un vide et un avec nos sacs à vrac, quelques sacs en papier récupérés, des boîtes plastiques pour les aliments fragiles ou humides (fromage). Nous allons faire toutes nos courses du mois d'août avec ce paquetage de "combat" ! Sans hésiter à présenter le défi aux commerçants.

Qui pour relever le défi ? Envoyez vos photos

Pour moi pas de grands cabas car je fais peu de courses en super marché, donc je vais faire mes ,achats plutôt chez les petits commerçants, comme Court Circuit, 😉 et assez souvent pour ne pas avoir besoin de grands cabas mais bien sur chacun, chacune, fait avec ses habitudes et petit à petit. Pour moi ce qui me semble difficile ce sera de demander au boucher d'utiliser ma boite pour la viande ou ma petite boite pour les olives chez mon petit "cocci" local. Cela va m'amuser, je crois et c'est le principal. Encore un grand merci à Michelle qui m'a aidée dans ma démarche.

Dominique


Pour vous donner envie de relever le défi

Sous vos applaudissements, mon nouveau rangement boites !!!

Donc cela a été terrible beaucoup d'orphelines, honte honte, 😠 J'ai mis les couvercles sans boite dans un sac pas encore jetés si jamais leurs copines boites ressortaient ! 😂 mais promis dans un mois hop à la recyclerie !!!

Les boites toutes seules vont aller rejoindre les tiroirs du garage et de l'atelier, elles feront d' excellent rangements. J'ai aussi gardé 3 boites de taille différente pour le sac de courses dans le coffre pour commencer à les utiliser avec les sacs à vrac et à aller plus loin... A VOUS !

Dominique

Sous vos applaudissements : quand on profite d'un jour de congé pour faire des mouchoirs

Sous vos applaudissements : et voilà une troisième participante au challenge

Dorénavant, vous trouverez les orphelins, couvercles comme boites dans 2 caisses à la Recyclerie. On jette plus, on marie...

Sous vos applaudissements : Doriane a préféré nous proposer un kit pique-nique, joliiiiiii.

Et vous ?


Partage d'expérience avec Michelle

Les 4 mots à retenir de notre rencontre avec Michelle : 
BONNE HUMEUR, EFFICACITÉ, ÉCONOMIES, PETITS BONHEURS 

Nous étions une pincée à échanger ce vendredi 24 juin avec Michelle autour de son expérience zéro-déchet. Un phénomène en pleine croissance.

Depuis près de 3ans, après avoir doté sa maison d'un composteur et d'un récupérateur d'eau, Michelle réduit ses déchets, dans une démarche basée sur la bonne humeur, l'expérimentation avec modestie et beaucoup de ténacité, sans chercher à tout changer d'un coup. Un investissement qui peut paraître assez élevé au départ mais finalement elle s’y retrouve vraiment.

Intéressée par cette démarche elle a commencé par la lecture du livre très réputé de Béa Johnson «Zéro déchet » : 100 astuces pour alléger sa vie. 


La première étape fut celle de faire du tri dans ses placards, tranquillement, pièce par pièce. Elle a récupéré un tas de boites dont elle ne se servait pas et leur a trouvé une fonction, entre autre pour ses courses.

Les temps ont changés et Michelle présente ses boites sans problème aux commerçants. Plus d'emballage en trop même si la démarche a ses limites en raison du suremballage des fabricants au contraire du vrac. Cela demande une organisation à la base car il faut complétement changer les habitudes.

2 Sacs de courses toujours prêts dans le coffre de la voiture avec des boites légères en plastique récupérées ou les « tuptup » qui s'ennuient entassés dans les placards, des bee wrap ( fromages, viande, charcuterie, olives, produits ménagers, produits d'hygiène) et des sacs en tissu, des taies d'oreiller usagées coupées en 2 (légumes, fruits) etc.

Un des bénéfices secondaires important de cette démarche, est l'arrêt des achats par impulsion et la reprise en main de ses vrais besoins. Pas de prise de tête, mais prendre son temps pour vider ses placards de cuisine, réfléchir sur les produits qu'on utilise, ceux que l'on ne cuisine jamais mais qui sont là tout au fond. Les achats en hypermarché deviennent alors rares car tous les emballages lui sautent aux yeux et deviennent insupportables. Le local, les marchés retrouvent toute leur place comme les achats en direct aux producteurs et les économies sont réelles.



Michelle appréhende la démarche de réduction des déchets étape par étape.

Après la cuisine, la salle de bain avec par exemple des cotons tiges réutilisables ou lavables, Michelle s'est beaucoup amusée de voir la tête de ses fils devant les nouveaux cotons tiges, les cups menstruelles, les flacons rechargeables pour le shampoing, ou le shampoing solide.
La famille a adopté le seau dans la douche qui se remplit peu à peu et qui remplace avantageusement 1 ou 2 chasses d'eau dans les toilettes.

Pour les produits ménagers même recherche de simplification en remplaçant des produits industriels souvent toxiques par l'eau, le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, les cristaux de soude.

 

Elle fait sa propre lessive qui sent bon en un temps record.

A Court Circuit nous avons aussi notre recette : https://www.court-circuit-05.com/recettes-partagées/trucs-pratiques/

Pour le lave vaisselle elle privilégie la poudre plutôt que les tablettes « tout en un » :
https://www.court-circuit-05.com/recettes-partagées/trucs-pratiques/

Les vieux tee-shirts tout doux, coupés en carrés de 10*10 ou 20*20 se transforment en mouchoirs lavables tout doux également.

 

Nous lui avons suggéré le papier hygiénique bio ou produit avec du papier recyclé (sans abattage d'arbres ni solvants) comme avec Popee au Buffet de la gare : https://popee.co/pages/votre-impact-chez-popee

Les plus de cette rencontre :
ECHANGES DE RECETTES, ENTHOUSIASME et CRÉATIVITÉ

 

  1. Créer des kits :
    Le kit pique-nique toujours prêt dans la voiture pour un pique-nique improvisé.
    Le kit nettoyage des lunettes plus économique que les kits vendus en supermarchés ( un flacon avec de l'eau et un peu de savon de marseille + 1 flacon avec de l'eau dans un petit sac en tissu éponge qui sert aussi pour sécher les verres.

  2.  Acheter les piles rechargeables de très bonne qualité au magasin « une et mille piles » à Gap, 66 Rue Jean Eymar.
  3.  Ramener les petits poquets en plastique des semis aux jardineries locales comme à la pépinière Uzès à Furmeyer. Pour les pots cassés Botanic à Gap a mis en place un container spécifique pour leur recyclage.
  4. Supprimer le papier cadeau acheté et aussitôt déchiré, le remplacer par du tissu : https://www.18h39.fr/articles/14-schemas-pour-apprendre-le-furoshiki-lart-japonais-demballer-vos-cadeaux-avec-du-tissu.html des dessins des enfants, du papier journal, des sacs papier récupérés et décorés, des pages de livres abimés ou incomplets.

  5. Décider de grouper ses achats avant de faire des kms en voiture, animer un réseau de besoins.

  6. Privilégier le co-voiturage dès que c'est possible

  7. Participer au mouvement des chaussettes orphelines : https://c.leprogres.fr/economie/2022/04/23/marre-des-chaussettes-orphelines-une-marque-lyonnaise-apporte-ses-solutions-anti-gaspi 
    https://www.facebook.com/marciadecarvalhoparis
    Les chaussettes orphelines sont parfaites pour le nettoyage, le dépoussiérage des meubles, le lustrage des chaussures :les peaux de bananes font un excellent cirage avant de finir comme accélérateur de compost ou engrais pour les rosiers.


Aimez nous !

L'adresse Facebook du Buffet de la Gare 

www.facebook.com/buffetgareveynes


Court Circuit

Buffet de la gare

3 Avenue Pierre Semard

05400 Veynes (Hautes-Alpes)

Et maintenant Court Circuit

a un numéro de téléphone :

06 56 69 63 30