ET SI DEMAIN ON VIVAIT NOS RÊVES ?

3 groupes sont au travail.... Vous trouverez les compte-rendus de chaque groupe à droite (onglets jaunes sur fond gris)


 

Le 28 Juin, Réservez déjà votre soirée, invitez celles et ceux qui vous entourent et qui sont intéressés par le sujet, chacun notre part de colibri, tous ensemble pour aller mieux et ailleurs ...

Rencontre du 28 juin 2017

C'est donc une trentaine de rêveurs qui ont répondu à la proposition de Court Circuit de rêver ensemble au devenir de notre vie dans le BUECH.

La rencontre a démarré à 19 h 20 après que Frédérique et Aline nous aient expliqué le fonctionnement de notre séance de rêves.
Nous avons déjà nommé un Mr Horloge pour que nous restions conscients du temps qui passe : Robert, une Mme modératrice: Dominique, pour que nous ne perdions pas le fil de notre pensée et son orientation et restions concentrés et à l'écoute et une secrétaire: Halima, pour que nos précieuses idées ne tombent pas dans l'oubli. Les chefs d'orchestre étant les deux imminentes personnes déjà citées: Aline et Frédérique.

Mais avant de commencer à rêver...

Après avoir rangé nos idées par patates (ou ensembles), nous avons fait un vote pondéré qui nous a permis de nous répartir en trois groupes de travail.
Les trois thèmes retenus lors de cette rencontre sont dans les patates
ci-dessous ainsi que les dates des prochaines rencontres de travail.

Un thème vous intéresse, rejoignez nous, contact dans les patates.

Pour rejoindre le groupe qui oeuvre sur le covoiturage :

catherine-antonelli@wanadoo.fr

Pour rejoindre le groupe qui oeuvre sur l'énergie locale : 

kitty.guignard@netc.fr

Pour rejoindre le groupe qui oeuvre sur la maison commune :

alinaveynes@gmail.com

 

Un compte-rendu épatant de la rencontre N°1

Télécharger
CR Réunion si on rêvait 2 6 17.pdf
Document Adobe Acrobat 93.5 KB

La réunion qui nous regroupera toutes et tous pour voir où on en est dans chaque groupe, demander de l'aide, apporter de l'aide aux autres groupes se tiendra le jeudi 16 novembre de 18 heures à 21 heures à la salle des fêtes de Serres,  juste après la distribution du panier.

A cette occasion, les trois groupes de travail qui ont démarré en juin ont fait un rendu de l'état d'avancement de leurs réflexions (énergies renouvelables, co-voiturage, maison commune / recyclerie / magasin partagé).

Premier groupe le "co-voiturage"

co voiturage avec Court Circuit

Beaucoup d'avis émis, beaucoup de propositions autour de l'idée de favoriser le co-voiturage, à Court Circuit d'une part, dans le Buëch ou plus loin d'autre part. Plusieurs expériences ont été relatées, qui ont échoué. Il ressort que l'outil, ou les outils, doivent être simples, sans nécessiter de planification trop lourde.

L'utilisation du site de l'association parait intéressant pour ce qui touche à la sensibilisation des adhérents et des visiteurs du site (rappel sur les fiches produits du panier par exemple). Pour ce qui est des petits déplacements au quotidien, les réseaux sociaux ou des rendez-vous marqués visuellement dans la rue semblent plus appropriés. Ce groupe se retrouve dès mardi 21 novembre à Serres à 17 h 30.
Les personnes intéressées ont rendez-vous devant l'office du tourisme à 17 h 25. La réflexion, le travail continuera pour aller vers une réalisation concrète prochainement
.


Second groupe : énergies partagées

Energies partagées avec Court Circuit buech 05

On a parlé d'auto-construction, d'auto-consommation, de réalisation d'une première expérience à petite échelle filmée pour servir à d'autres expériences de démarrer.
On a parlé législation, qui est complexe et changeante ces temps-ci. On a parlé de centrale solaire photovoltaïque citoyenne, de l'association Apper dans les Alpes de Haute Provence, d'achat groupé.
Et enfin, on a fini avec la promesse d'une soirée autour de tout ce que ce groupe a pu collecter comme informations et des pistes de développement pour le printemps 2018


Troisième groupe : la maison commune

projet maison commune a veynes

Après avoir rencontré divers acteurs du tissu local, voici où nous en sommes : Il s'agit d'un espace, d'un lieu qui ressemble sous certains aspects à un pôle d'activité pour faire un raccourci qui parle actuellement.

 

Ce pôle d'activités a certaines caractéristiques :

  • Des espaces privatifs pour des activités de petites entreprises (bureaux)

  • Des espaces privatifs pour des activités associatives

  • Des espaces privatifs pour des activités culturelles

  • des espaces privatifs pour des activités artistiques

  • Des espaces privatifs pour des activités commerciales

  • Des espaces communs permettant les échanges entre les personnes des divers espaces ci-dessus nommés : cantine, restauration, espace convivial, bibliothèque, photocopie et autre matériel de bureau, espaces de réunions, lieu pour des spectacles, fêtes, jardin ...

  • Des espaces temporaux de rencontre des différents occupants de ce lieu, régulation, mise en commun de projets, mise en discussion de difficultés rencontrées dans la sphère du travail ou dans la vie du lieu, de rencontre de personnes venues d'ailleurs, d'accueil de nouveaux projets....

  • Des espaces temporaux de réalisation de projets, entre autre, par le fait que ce lieu n'est pas destiné à faire du profit pour le profit. L'idée est que les bénéfices, une fois toutes les charges payées et un petit matelas raisonnable mis de côté, soient réinvestis dans des projets dont l'éthique sera définie par les occupants des lieux (économie sociale et solidaire, aide à l'installation d'une petite entreprise....)

Ce projet démarrera sans doute par le biais de la création d'un magasin de seconde main sur Veynes, car les plus proches sont à Laragne et Gap. Petit à petit, les lieux seront attribués aux porteurs de projets et investits à ce moment là. On peut imaginer entre 10 et 20 emplois sur 2000m2 de bati. Financièrement, la volonté actuelle est que, en dehors de l'acquisition du bien qui demandera sans doute une aide par des subventions, le lieu soit "rentable" et même qu'il dégage des bénéfices pour réinvestir.

 


Autre présentation abordée : Présentation par  Jean-Paul , d'un projet encore embryonnaire d'une plateforme de dons, à suivre...