L'Hydrolat de Thym des Moines orthodoxes de La Faurie, un remède universel.

Les moines de la Dormition nous proposent leur hydrolat de thym.


Les moines du monastère orthodoxe de la Faurie, dans nos belle montagnes des Hautes-Alpes vont ramasser du thym sauvage  durant les mois d'avril et mai, puis par hydro distillation recueillent de l’essence de thym, de l'huile essentielle, (très peu) et surtout de l’hydrolat (eau et substances distillées).
L’hydrolat de thym est un stimulateur des défenses immunitaires. Il aide à éliminer les toxines et à lutter contre les virus hivernaux.

Il est également digestif et permet le nettoyage des intestins encombrés.

Ses propriétés antibactériennes en font un excellent cicatrisant (pour les mycoses par exemple)

 

Posologie : une cuillère à café dans une tisane ou directement en voie orale et quelques gouttes sur les rougeurs on les irritations.


Les hydrolats ou eaux de source distillées conservent après décantation des principes actifs aromatiques.

Les hydrolats sont très prisés pour les propriétés médicinales de la plante dont ils sont issus, en tisane, en bain de bouche, des yeux, ou alors en cure dilués dans la bouteille d'eau de source à boire durant journée.

Ils peuvent aussi s'utiliser par voie externe en cosmétique : application visage ou corps pendant ou après la toilette, en friction du cuir chevelu après le rinçage du shampoing. Ils ont en commun un effet hydratant, certains plus apaisants, d'autres plus toniques selon la plante.

 

On peut les intégrer dans la cuisine. Ils peuvent également être consommés comme boisson d'agrément à raison d'une cuillerée à soupe dans un verre d'eau par exemple (chaude ou froide) soit une dilution d'environ 1 pour 10 d'eau. 

Ils peuvent enfin s'utiliser en spray atmosphérique purifiant ou simplement en décor olfactif pour leur pouvoir odorant. Ainsi une EPHAD qui met de l'hydrolat de lavande dans les fers à repasser pour parfumer le linge de lit et les vêtements, assainir la lingerie et apaiser les résidents.