2 heures de senteurs et de plaisir

A la rencontre des paysans savonniers à Orpierre

Nos 2 paysans savonniers, Alexa et Sylvain, nous ont accueilli dans leur laboratoire situé à Orpierre.

Installés depuis 2015 dans ce petit village, Sylvain, chimiste, Alexa savonnière, un duo de choc souriant et compétent, maîtrisent la fabrication des savons et les recettes de leurs produits de beauté, depuis le ramassage à la faucille des lavandes et lavandins et les plantes issues de cueillettes sauvages.

Sur le rebord de la fenêtre, au soleil,  une macération  de feuilles de plantains réputées pour leurs propriétés cicatrisantes, antibactériennes et anti histaminiques, attend de venir enrichir une préparation pour la peau ou un savon liquide...

Pour le moment, la distillation se fait chez Jean-François Roussot à Rosans. Sylvain souhaite acheter un petit alambic pour faire ses propres distillations, mais les projets sont nombreux pour ce jeune couple dynamique et l'investissement important tant pour le matériel que pour l'aménagement du grand terrain abandonné acheté il y a 2 ans 17 Ha à 15 mn du village. Cela occupe! Pin sylvestre, genévrier, romarin, lavandes et lavandin autant d'opportunités pour leurs savons et préparations. en projet ainsi que  les plantations de rosiers, de bleuets, des sauges, des eaux florales et des macérations de qualité en perspective.

 

Alexa met l'eau florale en petites bouteilles pendant notre visite.
On retrouve leur gamme actuelle soigneusement testée, Alexa a un teint de pèche : eaux florales lavande et lavandin, romarin, pin sylvestre, gel douche, huile de massage, huiles essentielles, macérations de millepertuis et de calendula, gommage pour le visage,  crème de jour, savon pour le rasage, sticks pour les lèvres et bien sur une large gamme de savons. 

Les paysans savonniers sont labellisés 

AB pour les plantes

Nature et progrès pour les produits cosmétiques 

Ils tiennent beaucoup à leur label des simples.

L'huile d'olive bio de petits producteurs en Espagne qu'ils utilisent offre traçabilité et qualité, tant pour la qualité visuelle que l'odeur.

Une jolie gamme d'étiquettes faites maison comme leur production, souci du détail ! 

 

Sylvain en ce moment en formation de toxicologie pourra très bientôt concocter ses recettes, let les commercialiser...
De nouvelles étiquette en perspectives...

On retrouve tous ces produits sur les marchés de Laragne et d'Orpierre, dans les boutiques bios, au fil des marchés aux saveurs pendant l'été, au camping des Princes d'Orange à Orpierre et dès le 1er juin au panier de Court Circuit.  

On peut passer au labo mais les 2 tiers de leur activité se partageant entre les cueillettes et la vente un petit coup de fil juste avant vous assurera de leur accueil :

06 62 50 24 80

Et les savons , cœur de leur métier, on en parle?

Photos :  le mélange soude eau huile Olive se fait sous une hotte aspirante, Alexa se protège soigneusement car la soude est très caustique, et le mélange provoque des vapeurs, selon les besoins Alexa ajoute des mélanges de toutes les couleurs pour obtenir de jolis savons marbrés mis ensuite dans de grands moules en bois. Après 3 jours de séchage ensuite découpage en cube de 220 g environ, enfin étape séchage les savons sont de 100 g, vous pouvez voir la machine à découper élaborée par Sylvain, ensuite les savons sont mis à sécher dans le noir à 14° environ pendant près de 4 mois. Enfin prêts, très beaux, direction la vente...


Pourquoi des savons artisanaux et les bons savons de l'industrie et de la parfumerie souvent hors de prix alors!

savons artisanaux

saponification à froid

Les huiles ne sont pas chauffées et gardent leurs propriétés, l'huile d'olive a le pouvoir de capter les principes actifs des plantes.

le mélange se fait dans l'ordre : eau, soude dans l'eau, huile olive à la bonne quantité, cela chauffe c'est normal, on mélange avec un batteur jusqu'à 30° environ avant de rajouter les huiles essentielles (elles craignent le chaud!) et on mélange à nouveau jusqu'à la "trace".

Mis en moule le bloc sèche pendant 3 jours avant découpage en pains.

Le temps de séchage est important, près de 4 mois, la soude en mélange avec l'eau et l'huile à le temps de se saponifier.

La saponification s’arrête quand toute la soude est consommée et il reste de l’huile non saponifiée dans le savon final, la fameuse glycérine si douce et si nourrissante pour la peau qui nettoie sans assécher.

Des savons doux, des cosmétiques artisanaux pour nous mais aussi pour faire des cadeaux à vos visiteurs ou ceux qui vous reçoivent, un cadeau de qualité, bon pour vous, bon pour la planète.


savons industriels

l'huile est chauffée

Pour l'industrie, le temps de séchage est trop long, elle utilise donc la méthode des huiles chauffées environ à 100°. Pour accélérer cette réaction, il est possible de jouer sur différents facteurs tels que la température, plus elle est élevée, plus elle accélère la réaction. Le temps de séchage est ainsi considérablement diminué,  car la saponification est une réaction chimique assez lente et exothermique.  Inconvénient, il reste trop de soude, qu'à cela ne tienne, on lave le savon à l'eau salée, la soude ainsi disparaît mais la glycérine aussi, le savon est moins riche, là encore qu'à cela ne tienne,  il suffit d'en rajouter.

Bien  souvent des additifs chimiques sont aussi ajoutés pour ramener le pH du savon à une valeur « raisonnable ».

Par ce procédé industriel le volume de production peut atteindre 100 000 à 200 000 pièces par jour, volume qu'une activité artisanale entièrement à la main ne peut bien sûr atteindre.

En savonnerie artisanale à froid, l'artisan saponifie entièrement à la main 5 à 10 kg d'huiles végétales, pour le plus téméraire 20 kg par jour, soit 50 à 100 voir 200 savons fabriqués par jour...



Une artisane comme nos paysans savonniers, travail soigneux qui prend son temps...

Une émission de télé, on explique bien la différence entre le savon artisanal et le savon industriel