Tous Consom'acteurs ?

Consom acteurs
Je consomme donc je suis
@lepoint.fr


Le 15/05/2019 Une bonne nouvelle pour les Circuits Courts, les producteurs et la planète?

Les licenciements à Auchan révèlent la désaffection pour la grande distribution

Toute la grande distribution est touchée par une crise qui induit des cessions de site et des suppressions d'emplois. La chaîne d'hypermarchés du groupe Mulliez en est le dernier exemple en date tandis que Carrefour annonce 3 000 licenciements.

Les fermetures de nombreux hypermarchés et supermarchés appartenant à de grands groupes de distribution est sans aucun doute une menace pour de nombreux emplois, et aussi un moyen de faire pression sur les salaires et les conditions de travail des salariés plus ou moins provisoirement sauvés. Mais les reculs successifs des géants de cette distribution et la chute régulière de leurs ventes montrent que le modèle qui a inventé la bouffe industrielle, sacrifié les centres-villes et fait disparaître le commerce de proximité est condamné à terme. On assiste ainsi à une avancée progressive vers ce que l’économiste et écologiste britannique Ernest Schumacher annonçait au début des années 1970 dans son livre Small is beautiful, sous-titré en français « une société à la mesure de l’homme » (1).

Un article de Politis à découvrir


Le 03/05/18

"Abdel en vrai" nous ouvre les yeux sur Primark, Nous en France on a Auchan, Leclerc, Carrefour...


Le 25 mars 2019 : une histoire pour vous faire frémir...

Fraude à la viande de cheval Une traçabilité "méticuleusement torpillée"

Voici un résumé de l'article paru dans "Que choisir" de février 2019 et concernant le procès de ce que la presse a appelé le scandale des lasagnes de Cheval qui a éclaté en février 2013.

 procès de l'affaire de la fraude à la viande de cheval vendue comme viande de bœuf, qui a éclaté il y a 6 ans,
L'affaire de la fraude à la viande de cheval vendue comme viande de bœuf.

« Trois ans d’emprisonnement, dont deux avec sursis » ont été requis par la procureure Aude Le Guilcher contre Jacques Poujol, le responsable du groupe Spanghero au moment de l'affaire de la viande de cheval. À l'encontre de Johannès Fasen, le trader néerlandais qui lui fournissait cette viande, ce sont « quatre ans d’emprisonnement, avec mandat d’arrêt ». Pour tous deux s'ajoute « l'interdiction définitive d’exercer une activité professionnelle dans le secteur de la viande ».

« ON EST DES RAMASSEURS DE CARCASSE »

il s’agit de « l'une des plus importantes fraudes de ces dernières années ». La viande de cheval devenait du bœuf français, et de la viande de mouton interdite à la consommation se transformait en hachis d'agneau.

UNE TRAÇABILITÉ « ALTÉRÉE »

Des enquêteurs de la DGCCRF (Répression des fraudes) et de la DSV (Direction des services vétérinaires) sont dépêchés chez Spanghero dès le 8 février 2013. Ils mettent alors au jour un montage complexe menant de Roumanie au Luxembourg, via les Pays-Bas, Chypre et la France. Johannès Fasen achetait de la viande de cheval en Roumanie, voire en importait du Canada et d'Argentine. Puis il l’expédiait vers des entrepôts frigorifiques de la société Windmeijer Meat Trading aux Pays-Bas. Là-bas avait lieu la première étape d'altération de la traçabilité : les estampilles des pays d'origine et les mentions explicites au cheval disparaissaient, au profit d'une vague mention « viande UE » et du code douanier de l’espèce équine. La viande repassait ensuite sous la propriété de Draap Trading, la société de Fasen domiciliée à Chypre. Enfin, elle était livrée en France à la société Spanghero, à Castelnaudary (Aude). C'est là que le changement d'espèce était effectué. Les étiquettes de la marchandise étaient modifiées : le code douanier ainsi que le numéro d'agrément de la société Windmeijer disparaissaient pour être remplacés par le numéro d'agrément de Spanghero – laissant supposer que c'est cette entreprise qui l'avait « travaillée » – accompagné de mentions sibyllines telles que « Av Bf De C » (pour « avant de bœuf désossé congelé »). Et le tour était joué, le cheval roumain devenait bœuf français, revendu à un prix nettement supérieur.

DE LA VIANDE DE MOUTON INTERDITE :

Plus grave, l'inspectrice de la DSV a découvert lors de ses investigations chez Spanghero que 83 tonnes de « viande hachée d’agneau », elles aussi fournies par Draap Trading, s’avéraient être des « viandes de mouton séparées mécaniquement » provenant du Royaume-Uni. Or, ce type de marchandise, susceptible de contenir des fragments de moelle osseuse, est interdit depuis l’apparition de la maladie de la vache folle (ou encéphalopathie spongiforme bovine, ESB) car le prion à l'origine de cette pathologie se loge dans le système nerveux central (cerveau et moelle épinière). Il provoque l'ESB chez les bovins, la tremblante chez le mouton ou la chèvre, la maladie de Creutzfeldt-Jakob chez l'homme...

MANQUE DE VÉRIFICATIONS :

Pour Fasen, la traçabilité n'est pas une priorité. Il n'y a « aucun problème particulier » à modifier la nature du produit entre deux factures. Et d'ailleurs, qu’importe l’origine : « Il est possible que la traçabilité soit correcte, mais que le produit soit pourri. Pourri, c’est-à-dire vieux, rance, congelé trop tard… », assène-t-il devant un tribunal interloqué.

UNE CONFIANCE DURABLEMENT ALTÉRÉE :

« Cette fraude est une atteinte portée à la collectivité des consommateurs, qui ont le droit de savoir ce qu’ils achètent et qu’on respecte leur choix de ne pas manger de cheval, estime Maître Fréty, avocat de l'UFC-Que Choisir. Ils ne sont pas là pour renflouer les caisses d'une entreprise. »

LE LONG VOYAGE DE LA VIANDE DE CHEVAL AVANT DE DEVENIR BŒUF OU MOUTON

Contents de manger de la viande locale, non?

L'article en entier (réservé aux abonnés) ICI


#RidiculousPackaging : Greenpeace pointe du doigt le suremballage

Avec Positivr, on découvre le top des emballages stupides... La planète ne nous remercie pas

Avez-vous remarqué au supermarché, dans les cafés ou dans la rue, sur le bord des routes ou même chez vous à quel point le plastique jetable est partout? Une fois qu’on commence à y prêter attention, on prend conscience de l’ampleur du désastre en cours. Et ce qui se passe sous nos yeux est effrayant.

Des avocats comme en Sicile?

 

Des avocats suremballés

Lundi des patates, mardi des patates, mercredi.....

Patates suremballées

Bonbons plein de colorants mais bien emballés !!!

Bonbons sur emballés

Les galline felici vont l'adopter pour les oranges pour 2019

oranges sur emballées

Un p'tit comprimé, bien emballé

Bananes suremballés

Pas de pot pour les  bananes.

 

Bananes suremballés

Coca Cola partenaire du progrès

coca cola sur emballés

Emballages à la noix, non?

 

Noix de coco sur emballées


Encore une vidéo sur Arte passionnante

Le 03/04/2018 : Un produit usé = un produit vendu !

Tourné aux quatre coins du monde, ce documentaire enquête sur l'obsolescence programmée, un concept vieux comme l'industrie mais toujours vivace. Une démonstration aussi implacable qu'éclairante.


Une vidéo sur les effets des additifs alimentaires sur le comportement des enfants.

30/04/2017 - Datant de 2 ans, elle est confortée depuis par de nouvelles expériences et témoignages


Une nouvelle enquête d'Agir pour l'Environnement

20/04/2017 -Elle révèle la présence potentielle de nanoparticules dans une centaine de chocolats de Pâques. 

des nano particules dans les chocolats

Les adhérents de Court Circuit peuvent être soulagés ni les chocolats de Amonah en provenance de Côte d'Ivoire ni les chocolats de Tiffanie élaborée à partir de chocolat bio de grande qualité  que nous nous vous avons proposés pour le panier de Pâques, ne font partie de la liste des chocolats pouvant contenir des nano particules de dioxyde de titane ! et des additifs alimentaires !    Rien de moins !

En voici la liste répertoriée par "Agir pour l'environnement" :

Interpellez les fabricants des canards en chocolat Jeff de Bruges,

Interpellez les fabricants des œufs liqueur Léonidas,

Interpellez les fabricants des ballotins De Neuville et Corné Port-Royal,

Interpellez les fabricants des chocolats « in colors » Milka,

Interpellez les fabricants des MM’S

 

Cette nouvelle liste de chocolats porte donc le total des produits susceptibles de contenir des nanoparticules à 300 !

Si de telles pratiques vous inquiètent, et que vous souhaitez vous informer et agir rendez-vous sur  vous_reprendrez_bien_un_peu_de_nano

 

Richard propose également un livre sur les nanotoxiques sur la page écologie de la bibli en partage...


02/03/17 : "UFC QUE CHOISIR" recense 400 produits cosmétiques avec des ingrédients dangereux.

Shampoings, dentifrices, crèmes, lait corporels, lingettes... Près de 400 cosmétiques utilisés dans notre quotidien contiennent des éléments néfastes pour notre santé.

L'étude démontre que la liste des produits avec des substances indésirables a doublé depuis l'année dernière.

400 produits d'hygiène du quotidien !

Gels douches, shampoing, lingettes pour bébé, déodorants... Tous possèdent des substances néfastes pour notre organisme. Le journal UFC Que Choisir dresse un triste constat qui ne semble pas inquiéter outre mesure les autorités publiques : "Constatant un an après sa première publication, la présence toujours aussi massive de composants indésirables dans les produits cosmétiques, l'UFC Que Choisir presse les pouvoirs publics d'instaurer des mesures réglementaires plus protectrices et dans cette attente donne aux consommateurs les outils pour faire la chasse à ces substances".

Perturbateurs endocriniens, allergisants, etc...

La suite de l'article. 


Black Friday, la résistance s'organise !!!

blackfriday et surconsommation

Un article de "M. Mondialisation"

black friday la résistance s'organise

Le "Black Friday", journée noire pour la planète ? 

Une aubaine pour les consommateurs à quelques semaines de Noël ? Sans doute si l’on considère que certaines enseignes affichent des rabais jusqu’à 60%.
Mais, surtout, une véritable incitation à la surconsommation, dénoncée par plusieurs associations engagées dans la préservation de l’environnement…

 

Lire l'article en entier

Un article de "féminin bio"

« Vendredi noir » importé des US, le mot semble dans toutes les bouches depuis quelques jours, alors que de nombreux consommateurs s’apprêtent ce 24 novembre à se ruer dans les magasins et sur les sites de ventes en ligne. 
Tous ? Non, certains résistent à la frénésie collective. Magasins, associations, et citoyen.ne.s proposent désormais une conduite alternative, pour s’opposer à ce qui ressemble de plus en plus à une orgie matérialiste collective incohérente avec la crise écologique globale : la résistance s’organise.

 

Lire l'article dans son entier

Un article de LHHOM

 Black friday : Vendredi Noir pour l'humanité

Ce black Friday, venu des Etats-Unis, est véritablement une journée noire pour notre humanité. Assourdis par ce vacarme publicitaire, hypnotisés par ces rabais démesurés, nous pouvons résister à ce déluge mercantile.

Profiter de cette journée pour effectuer une balade dans la nature est une réponse positive que nous pouvons apporter à cette marchandisation de l’extrême.

Combien d’objets que nous allons acheter vont finir dans un placard ? Pourquoi pouvons nous penser qu’un achat compulsif va nous apporter du réconfort ou un soutien ? Osons nous poser la question de savoir comment font ces marques internationales pour nous proposer un prix si bas ? Quels dégâts environnementaux et HUMAINS cela provoque-t-il ?

 

Lire l'article en entier


26/06/2017 - 2 petites vidéos sur des expériences sympas, chacun fait sa part de colibri!!!

Vers le zéro déchets vu par nos amis Belges, épisode 1/3

Et au japon, le tris des déchets c'est comment?

Et au japon, le tris des déchets c'est comment?


28/04/2017 - Des articles "spécial femme" mais pas que.... La consommation des serviettes hygiéniques, coupes menstruelles et tampons périodiques en question. Notre santé en danger, notre confort en cause.
Une sélection de ce qui s'écrit sur le net... 

Les tampons, une vraie poubelle chimique


10-06-16 : Les stratagèmes psychologiques employés par les grandes enseignes pour vous ruiner

Un article paru dans www.vice.com

Des grands magasins comme H&M passent de la musique rythmée pour pousser ses clients à l'achat. Photo via Wikimedia.
Des grands magasins comme H&M passent de la musique rythmée pour pousser ses clients à l'achat. Photo via Wikimedia.

En ces temps austères où une partie considérable des jeunes sont pauvres et sans emploi, les grandes enseignes ont recours à toutes sortes de ruses pour nous délester du peu d'argent qu'il nous reste. Par exemple, des restaurants McDonald's passent de la musique au rythme effréné pour nous inciter à manger plus vite, Starbucks diffuse des odeurs pour éveiller une certaine nostalgie chez ses clients, et d'autres magasins tamisent volontairement leur lumière – tout ça pour que vous consommiez le plus possible et que vous ayez envie de revenir pour faire la même chose, encore et encore, jusqu'à la fin de vos jours.

« Beaucoup d'enseignes ont eu recours au marketing sensoriel au cours de ces dernières années », nous explique Dr. Mario Campana, maître de conférences en marketing et comportement de consommation chez Goldsmiths. « La musique et les visuels ont une certaine influence sur notre manière de faire du shopping. Nous avons tendance à aller plus vite. Des études ont aussi démontré qu'un environnement aéré, sans trop de complexité visuelle, pousse les clients à l'achat. »

Lire la suite 1 clic


Un article paru dans le Figaro en avril 2016

Aidée par les internautes, une journaliste du Figaro.fr a cessé de mettre les pieds dans les grandes surfaces pendant un mois. Conclusion de cette expérience collaborative : on dépense moins en consommant mieux !

"Pour aider les agriculteurs, j'ai relevé le défi lancé par les internautes de ne plus mettre les pieds dans un supermarché. Au terme de cette expérience collaborative, la conclusion est sans appel: quelles que soient les solutions adoptées chaque semaine, j'ai dépensé moins tout en consommant mieux. En un mois, j'ai dépensé 264,50 euros pour me procurer tous les produits de consommation courante: cosmétiques, produits ménagers et alimentation. Sur le mois précédent, j'avais dépensé 300 euros en me rendant uniquement en supermarché."

UN MOIS SANS SUPERMARCHÉ