Vous êtes sur la page d'accueil, bienvenue sur le site de Court Circuit... Quelques nouvelles en vrac et les fondamentaux de notre association...

Une éthique, des objectifs, des actions


Si pour certains les années passent et se ressemblent, à Court Circuit ce n'est pas le cas !
Depuis la signature du compromis d'achat du Buffet de la gare suite au vote unanime de l'assemblée des participants à l'AG au mois de septembre, le marathon des dépôts de subventions, de la demande de prêt bancaire, de la demande de la licence 3, et autres formalités administratives a pris fin pour la fête des 24 heures du Buffet à Serres les 22 et 23 novembre derniers.
Tranquillement ensuite, nous nous sommes acheminés vers la levée de toutes les closes suspensives pour permettre de finir l'année 2019 en beauté par la signature de l'achat du Buffet le 30 décembre.
Ainsi, nous allons pouvoir démarrer l'année 2020 avec énergie, courage, espoir, engagement et actions ! ! !

Alors à très bientôt dans notre nouveau lieu, avant travaux, pendant les travaux et après les travaux .....


Le poète est paysan, le paysan est poète...

Le poète est paysan, le paysan est poète.

L'un comme l'autre, ils sont le premier maillon de la chaîne : on dit qu'ils sont « producteurs ».

A l'autre extrémité, là où on les mange, la télé pour l'un, parfois, le supermarché pour l'autre, tant qu'il survit.

La télé et le supermarché se rêvent chaque jour plus vendeurs. Leur raison d'être, leur graal, c'est de croître en chiffre. On appelle cela « créer des richesses », ou encore « organiser leur concentration ».

Le paysan libre, le poète libre se rêvent chaque jour plus sincères. Leur raison d'être, leur graal, c'est de faire du bon, du beau et d'en vivre. Vous ne les trouverez pas chez les grands marchands : ils sont étrangers à leurs profits.

Court-Circuitez les supermarchés et revenez aux paysans, vous retrouvez le goût. Vous retrouvez la nature. Vous retrouvez la Terre, les femmes et les hommes qui la soignent, la travaillent, la respectent.

Court-Circuitez la télé et revenez aux poètes : vous retrouvez la beauté. Vous retrouvez ce qui en vous cherche l'amour, l'élévation, l'accomplissement de l'âme.

Ouvrez vos foyers, une gare, un buffet aux poètes et aux paysans et faites vivre les fruits de leurs semis : en vous en nourrissant, en les propageant, en joignant vos forces pour les rendre accessibles à vos semblables et vos dissemblables, en soignant la dissonance qui s'était immiscée entre vos actes et vos rêves, vous retrouvez votre puissance. Vous diminuez un peu le déséquilibre.

Un peu moins d'avoir, un peu plus d'être. Un peu moins de folie marchande, productiviste et aliénante, un peu plus de folie exubérante, libératrice et aimante.

Philippe Seranne.


Un bel appel drôle et émouvant de Laurent Eyraud Chaume lors des 24 h

Court circuiteurs, court circuiteuses !

Oyé oyé, buëchois du grand nord descendus de la Jarjatte en traîneau

Sudistes, buveurs d’apéro laragnais et marins d’eau douce de St Genis

Toi le dévoluard enneigé, le manteyard congelé

Toi châtelain de Montmaur ou le robuste rochois

Toi qui vient de Montama, Veaujeala, Thuoux et saint Auban !

Toi Mons Seleucus et col de Faye, toi qui vient de Serres, l’Epine le Petit Terus, Monclus, Bref, toi qui aime le Saix !

Toi le lointain rosanais, qui sait plus que quiconque que la marge est là pour tenir le livre !

Et enfin toi le veynois, fier, rouge et vert, toi qui habite le seul port de alpes où milles pays se mélangent dans les veynes !

Vous tous et toutes, amis des court circuits !

 

Permettez moi de faire ici le discours que vous n’entendrez pas ailleurs, ni pour les communes ni pour les intercommunes, ni pour faire la danse de la séduction des gentils électeurs que l’on aime tous les 5 ou 6 ans, ni pour faire la phrase sans fin où l’on mêlerai le confus et l'ésotérique pour plaire au gentils subventionneurs !

Non je vais enfin vous dévoiler la parole ultime, la solution féconde, le parti pris poélitique dont nous avons besoin :

Il est grand temps de déclarer l’indépendance du Buëch !

Pour un "Buëch libre et drôle" avaient déclaré des ptilous, comme une intuition prophétique !

Oui il nous faut l'indépendance du Buëch !

Un Buëch fait pour les enfants, bonbons bio, déguisement et bataille de polochons

Un Buëch fait pour les paysans, partage des terres, marché nocturne et aspersion

Un Buëch fait pour les voyageurs, gite rural, warmshower et squat à foison !

Un Buëch fait pour les rêveurs, poésie, vélo et tarte aux citrons !

Vous me direz c’est bien beau comme programme mais pas très réaliste ! Et vous aurez raison !

L’indépendance du Buëch à besoin de mesures fortes et emblématiques.

En voici quelques unes :

Le gouvernement sera à parité : une moitié d’enfants, une moitié d’adultes.

Une piste cyclable, L’eurovélo 68 (si mon calcul est bon) permettra de traverser le Buëch de part en part et ainsi de relier Brest à Pékin en quelques jours.

Car Le Buëch aura des frontières mobiles et incontrôlables. Ses douaniers auront pour principale mission d’empêcher la fuite de l’imagination et de provoquer celles de l’argent sale.

Les écoles de la république libre et drôle du Buëch apprendront la coopération, le vélo, l’hospitalité et le potager à tous les enfants. Dans chaque école, le rigodon sera dansé tous les matins frénétiquement afin de réveiller les guibolles et les zygomatiques.

Afin de lutter contre le réchauffement climatique et l'assèchement des finances publics, les salaires seront plafonné à 5000 euros (mais comme cette mesure ne concerne que 14 personnes sur tout le territoire de la république, elle devrait être consensuelle rapidement)

La constitution sera réécrite chaque année lors d’une assemblée qui se réunira sur l’île du plan d’eau de Veynes. une fois voté, elle sera chanté sur Piano flottant par Zou ou Séranne par alternance.

La fête nationale aura lieu tous les mois lors du festicule, de la fureur de dire, du corso, du veyn’art, de la fête du Saix et lors de toute autre manifestation décidé par plus de 2 citoyens.

Le président de la république du Buëch, sera un binôme, femme/homme qui n’aura aucun pouvoir, qui ne sera pas élu et s’appellera Jean-Claude Gast et Bérangère André.

Afin de garder un lien avec le terrain, Les ministères seront implantés à l'auberge de la tour, de la jument noire, à 2 roues et demis, et dans tous les bars qui en feront la demande.

Et enfin, Le siège du gouvernement sera implanté au buffet de la Gare de Veynes. Voilà cher amis du cours Ju ce que je souhaitais vous proposer.

Le Buëch libre et drôle, et son indépendance, semble peut être une utopie.

Pour ma part, j’y vis depuis 20 ans, j’y croise un écosystème fragile, méconnu et souvent méprisé.

Un petit peuple de gens d’accord sur rien mais capables de déplacer des montagnes pour pas un rond.

Un archipel improbable de résistants joyeux et excentriques qui savent qu’il va falloir court circuiter le monde si l’on ne souhaite pas qu’il pète un plomb !

 

Vive notre Buëch libre et drôle, vive le buffet de la Gare !

 

Laurent Eyraud-Chaume

Laurent eyraud chaume theatre du pas de l'oiseau

La charte de Court Circuit : éthique, objectifs, propositions, partages, etc...

la charte de Court circuit, association circuits courts produits locaux
Télécharger
Charte oct. 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 27.2 KB

La "consommation critique"

consommation critique et gaspillage alimentaire

En parlant de consommation critique, nous nous référons au "Consumo critico" italien.... "Votare facendo la spese"  "voter en faisant ses courses"

 

Nous entendons par là une consommation qui est  consciente de toutes ses conséquences; pour soi, pour ceux qui produisent, pour la planète...

 

En achetant les agrumes de le Galline Felici, nous avons vite compris que pour nous, c'est un régal à un prix abordable, bon pour notre santé,  pour les producteurs et leurs ouvriers.  C'est pour ces derniers l'unique possibilité de vivre dignement de leur travail tout en respectant l'environnement en lui préservant un avenir.

Si c'est possible avec les agrumes de le Galline Felici, allons plus loin et posons-nous les questions sur nos achats :

- Est-ce bon pour nous?

- Est-ce bon pour les producteurs?

- Est-ce bon pour l'environnement à long terme ?

  

Court circuit se veut une petite pierre dans l'accouchement de "la petite révolution gentille" en aidant à réfléchir sur notre manière de consommer, en pointant du doigt le lien entre nos choix de consommation et la responsabilité que nous prenons d'acheter ici ou là, en défendant une agriculture de proximité, basée sur la confiance entre producteurs et consom'acteurs.

 


Participation

Ce site est celui des adhérents de Court Circuit. Vos contributions sont les bienvenues

Envoyez nous photos, articles, liens, recettes, trucs pratiques. Après validation par notre "comité de lecture" nous les mettrons sur ce site en partage. Notre contact


Nos valeurs : Prix justes, circuits courts, consom'action...

Les agrumes de sicile

Les agrumes de la coop en Sicile

Les céréales de nos producteurs locaux

Les céréales des producteurs locaux

Produits des fermes locales

Les produits de la ferme